Voyage Vietnam pas cher, voyage au vietnam avec une agence locale, spécialiste du voyage sur mesure au Vietnam. Profitez des circuits pas chers et séjours au vietnam

La cuisine Vietnamienne

La cuisine au Vietnam est riche et diversifiée avec environ quelques 500 plats nationaux .Vitaminée et pauvre en calories !…La cuisine est caractérisée par le riz , aliment de base de tout repas et qui fait partie de notre culture.Le nuoc mâm fabriqué au Vietnam accompagne bon nombre de nos plats. Le nuoc mâm est fabriqué à partir d’anchois macérés dans de la saumure.L’influence maritime se retrouve en cuisine avec de nombreux fruits de mer et poissons.La nourriture au Vietnam est exquise et peu onéreuse.

Il y a énormément de petites échoppes de rue pour se restaurer à très bon marché, sur le bord du trottoir assis sur un petit tabouret.
Mais il existe aussi quantité de très bons restaurants ‘gastronomiques’ dans les grandes villes comme Hanoi, Ho Chi Minh où l’on propose une nourriture raffinée à l’image du pays.

Le petit-déjeuner est composé du Pho (au boeuf ou au poulet) ou de riz gluant
Le déjeuner est composé de 3 plats : riz-légumes-viande de porc ou poisson
Le diner est composé comme le déjeuner ou comme le petit-déjeuner

Tous les plats sont apportés en même temps sur la table et chacun se sert dans son petit bol .
Dans les menus , il y a toujours viande et poisson , c est le principe du Ying et Yang.

Le dessert est rare et le dessert pâtissier encore plus rare.
Les douceurs de fin de repas sont sous la forme de graines confites telles que graines de lotus, de haricots blancs, de mais, servies avec de la glace pilée et baignant dans du lait de coco.

Le lotus étant le symbole par excellence du bouddhisme.
Banane, ananas, pastèque, fruit de la passion, fruit du dragon, jaquier, mangue, sont les fruits couremment servis en dessert.

Les boissons
Le thé vert est servi à toute heure et en toute occasion.
Le café servi à la tasse se sert avec un filtre individuel. Il s’écoule lentement et la tasse est maintenue au chaud grâce à un petit bol rempli d’eau chaude qui sert de bain-marie.
Les jus de fruits frais
Les bières, Bia Hanoi ou Saigon Bia sont les classiques des boissons de table

Les caractéristiques régionales
3 grandes cuisines caractérisent notre pays : celle du nord, celle du centre, celle du sud.

Au nord, la cuisine est plus salée que dans les autre régions avec une place importante accordée aux soupes, aux grillades ( viande de boeuf ). Les légumes verts se mangent fermes, ébouillantés et poêlés.

Le pho est le plat qui symbolise le mieux la spécialité de la région nord.

Au centre, la cuisine est aigre douce, et plus pimentée.
Autrefois, y vivaient la cour impériale avec ses raffinements et une population essentiellement composée de pêcheurs sur un sol pauvre et difficile à la culture.
Ceci a contribué au développement d’une cuisine accentuée sur les richesses de la mer.

Au sud, la cuisine est plus sucrée que dans les autres régions et souvent à base de lait de coco.
Cette cuisine méridionale est riche d’odeurs de menthe, de basilic, de coriandre.
Les fuits les plus utilisés sont les bananes vertes, les noix de coco et les caramboles.
Une des spécialités du sud vietnam est le nêm et le rouleau de printemps.

Et, du nord au sud, ………….les baguettes !

Les spécialités

Une cuisine raffinée, aigre douce, épicée juste à point, aromatisée de bouquets d’herbes et de condiments

Omni présent, le nuoc-nam :
Des anchois fermentés dans du sel pendant 6 mois !

Le Pho au boeuf, typique de Hanoi
Le trésor national !
Dans un bouillon de boeuf, de la viande de boeuf coupée en lamelles très fines, avec des nouilles de riz, persil, coriandre, ciboulette chinoise, gingembre, piment, poivre, avec quelques gouttes de citron vert. Un régal !
Elle se mange le matin, en guise de petit déjeuner, mais aussi à tous les autres repas.

Les nems, que l’on appelle nem ran au nord du Vietnam, et chả giò au sud
Différentes farces : porc, crabe, poulet, crevettes.
Une galette de riz enveloppe la farce, avec champignons noirs, de vermicelle de soja, de germes de soja, de ciboulette, d’oeuf, d’épices.
On forme un petite saucisse que l’on fait frire dans de l’huile brûlante. A déguster très chaud, accompagné d’une sauce faite de nuoc mam, de sucre, de citron et de piment.
Nombreuses variantes selon les régions

La fondue Vietnamienne
Au centre de la table, une marmite de bouillon chaud où les convives trempent morceaux de viande, morceaux de poisson, fruits de mer, légumes frais, herbes diverses, nouilles.
Convivialité est le maître mot !

Pour une occasion spéciale,
Chien, serpent…….

Le Banh Cuon
Crêpe de riz enveloppant des ingrédients frits tels que du porc, des champignons, des oignons, du coriandre, des herbes aromatiques, du poivre, à tremper dans une petite sauce aigre douce.

Le Banh Bao
Une boule blanche, sorte de brioche, cuite vapeur et farcie de viandde de porc, oignons et champignons.

Les Banh Xeo
De belles crevettes rouges et des pousses de soja au coeur d’une galette de farine de riz bien jaune, tendre et légère, bien chaude. Accompagnée d’une sauce poisson, citron vert, ail, sucre et piment, Un régal !

Fruits de mer
En abondance, ils se dégustent souvent cuits à la vapeur et accompagnés d’une sauce à base de citron, piment, sel.

Le canard laqué
Miel, épices, sauce soja, ail, serviront à laquer un canard qui cuira doucement au four.

Le nougat mou
Friandise à base de sucre, de cacahuètes non salées, et de graines de sésame.

Le Che Dau
Dessert liquide, à base de haricots, riz gluant, lait de coco. Servi dans un grand verre.

Le Che troi nuoc
Boulette de farine de riz gluant farcie de haricots écrasés servie avec un sirop au gingembre

L’alcool de riz 60°
Extraite du riz gluant cuit dans l’eau et fermenté avec une levure, puis parfumé de plantes aromatiques.

La bière
Partout au Vietnam, légère et bonne.